Cocorico, ouaf ouaf, beeeee!

Les animaux parlent-ils la même langue?

Savez-vous ce qu’est une onomatopée? Onomato... quoi? L’onomatopée est un processus qui consiste à créer des mots pour tenter de reproduire les bruits, les sons ou les sonorités naturelles. Vous avez sans aucun doute déjà utilisé des onomatopées, notamment pour imiter les cris des animaux par exemple. En effet, les expressions «ouaf ouaf», «meuh» ou «miaou» sont des onomatopées. Toutefois, la façon d’écrire les cris des animaux diffère fortement d’une langue à l’autre. Cela s’explique d’abord par le fait que les gens d’autres cultures perçoivent plutôt les tons majeurs ou plutôt les tons mineurs en fonction de leur langue, ce qui se reflète également dans les onomatopées. Ensuite, de nombreuses lettres se prononcent différemment d’une langue à l’autre. Ainsi, un Coréen va retranscrire le cri d’un chien par «wung wung», tandis qu’un Espagnol écrira «guau guau» et un Français «ouaf ouaf». En revanche, il semblerait que les Roumains pensent davantage à la façon dont leurs chiens mangent pour retranscrire leurs aboiements, car les membres de la race canine font «ham ham» en Roumanie. Si le miaulement des chats semble faire l’unanimité dans toutes les langues, la plus grande cacophonie règne pour les autres animaux. Le coq anglais, par exemple, pourrait presque passer pour un oiseau chanteur avec son «cock-a-doodle-doo», un cri dans tous les cas bien plus mélodieux que celui de ses homologues allemands ou italiens qui réveillent respectivement leur voisinage par des kikeriki ou des chicchirichi criards de bon matin. Le coq islandais, quant à lui se distingue par un «gaggalagú» comique, tandis que le coq suédois avec son «kuckeliku» ne doit guère impressionner les poules. Il en va ainsi pour tout le règne animal et toutes les langues. Les cris des grenouilles, des canards, des ânes, des vaches, des chiens, des chevaux, des oiseaux...sont tous perçus et retranscrits différemment selon les pays. Qui aurait donc pensé que même les animaux étaient confrontés à de telles barrières linguistiques? Pour découvrir les cris des animaux à l’étranger: cliquer ici.

Avez-vous aussi une féroce envie de traductions?

Nous sommes là pour vous.