Chez soi, quelle que soit la région

Michel, Michael, Miki et Michou? Pas de problème, on connaît

Qui peut bien refuser lorsqu'on lui offre un petit four? Et qui semble déstabilisé lorsqu'on lui tend le même petit four en disant qu'il s'agit d'un «biscuit» ou d'un «macaron»? C'est la réaction de la plupart des gens en Suisse alémanique, lorsqu'ils lisent quelque chose, par exemple de la publicité: ils remarquent intuitivement qu'il y a ici une notion et là une construction ou un signe typographique qui vient de l'allemand standard ou de l'autrichien – et voilà leur attention qui disparaît aussitôt. Il en va de même bien sûr au Tessin et en Suisse romande – l'italien, ce n'est pas seulement de l'italien, et le français ce n'est pas seulement du français!

Localisation linguistique – une compétence spéciale qu'Apostroph Group revendique donc haut et fort: nos traductrices et nos traducteurs ont tous une langue maternelle, qui est la langue dans laquelle ils travaillent. Ils connaissent les usages locaux ainsi que les particularités linguistiques de leur région. En bref: ces traductrices et traducteurs vivent au milieu des gens à qui vous voulez vous adresser. Voilà qui garantit que vos textes, quels qu'ils soient, deviennent des messages compréhensibles – de Bâle à Lugano et de Genève à Davos, de San Francisco à Paris et de Hambourg à Milan.

Penser globalement, communiquer localement: C'est cela que nous entendons également par «Swiss Firm. Swiss Quality». 

Swissness