Apostroph a 25 ans et son apostrophe a fait bien du chemin

Il était une fois... un verre de whisky: il y a 25 ans, par une belle nuit claire au Sri Lanka, Elisabeth Stofer et Wolfgang Krebs décidaient de fonder Apostroph. Une idée qui se révélera tout sauf saugrenue! L’entreprise créée à Lucerne à leur retour avec une petite équipe est devenue dans l’intervalle – et depuis bien des années déjà – l’une des plus grandes agences de traduction premium de Suisse. Au cours de son évolution, Apostroph s’est toujours démarquée par une approche innovante et flexible, tant en affaires que dans les aspects les plus inattendus de la vie. Ainsi, on ne compte plus les anecdotes amusantes qui ont ponctué les anniversaires, entre le gâteau et le café. Notamment lors d’une belle matinée d’été de l’année 2005, alors que toute la vieille ville de Lucerne était sous l’eau: peu impressionnées par les événements, les dames d’Apostroph, toujours très attentives à leur apparence, ont porté leurs chaussures à haut talon autour du cou pour entrer les pieds mouillés dans les bureaux de la Töpferstrasse, où l’entreprise avait pris ses quartiers à peine un an plus tôt.

Au cours de son quart de siècle d’existence, Apostroph n’a jamais eu peur de «se mouiller»: Apostroph a toujours voulu rester ouverte à l’évolution et au changement, en observant de près le marché et en réagissant promptement dans une perspective d’avenir. C’est ce qui a permis de toujours introduire très tôt les optimisations techniques nécessaires. Songeons aux outils d’aide à la traduction par ordinateur (outils de TAO) ou aux portails de commande en ligne pour les grands comptes. Oui, la petite apostrophe a fait bien du chemin.

Elle vous surprendra encore avec d’autres histoires en cette année anniversaire.