Portrait Apostroph: Tina Maric

Certaines carrières commencent très tôt. Tina Maric a été Key Account Manager dès le gymnase. Certes, son poste était intitulé «cheffe de classe» et sa clientèle était composée de ses camarades d’école. Mais ses tâches étaient les mêmes: écouter les gens, s’engager, trouver des solutions. C’est exactement ce qu’elle fait avec brio depuis mai 2019 chez Apostroph Group, à Zurich.

Bien entendu, ce ne sont pas là les seules qualifications de Tina. À Genève, elle a étudié les «relations internationales», tout en perfectionnant son français. En fait, elle est à l’aise dans de nombreuses langues: outre le français, elle parle l’allemand, l’anglais, un peu l’espagnol et le russe et sa langue maternelle est le croate.

Chez Apostroph, Tina accompagne les clients des branches les plus variées. L’un de ses clients les plus exquis est Lindt & Sprüngli, une entreprise qu’elle a connue à l’occasion d’un stage dans la vente. Elle a également travaillé dans un cabinet d’avocats et s’occupe aujourd’hui avec compétence d’études, de tribunaux et d’établissements fiduciaires. Mais elle a aussi d’autres cordes à son arc: administrations, agences publicitaires, industrie, entreprises technologiques et hôtellerie.

Pendant ses vacances, Tina préfère l’aventure avec sac à dos au confort d’une chambre d’hôtel. C’est ainsi qu’elle a visité le Liban, l’Inde ou encore l’Amérique du Sud. Au Guatemala, son aventure a bien failli tourner au drame. Peu de temps après qu’elle y a randonné, le Volcán de Fuego est entré en éruption, avec des conséquences dévastatrices. Sa danse sur un volcan ne lui aura heureusement pas été fatale. Ce n’est pas surprenant: depuis son voyage à Cuba, elle est passionnée de salsa.

Ayant grandi dans le cadre idyllique de Bergdietikon, Tina est toujours attirée par de nouveaux rivages. Et pas seulement pour le choix de son lieu d’habitation à Genève ou à Zurich. En sport également, l’eau est son élément: qu’elle soit liquide – kitesurf, planche à voile, natation et stand-up paddle – ou sous forme de neige – ski et snowboard.

Même lorsque Tina surfe sur la vague proverbiale dans son travail et dans sa vie privée, une chose lui tient à cœur plus que tout: l’humanité. Au bureau comme dans la vie. C’est ce qui la pousse à visiter des personnes détenues à la prison de l’aéroport parce qu’elles sont arrivées sans papiers sur notre territoire. Ou à aider des étrangers à apprendre l’allemand à l’École autonome de Zurich. La mission idéale pour une Key Account Manager: écouter les gens, s’engager, trouver des solutions.

Vous pouvez contacter Tina Maric à notre bureau de Zurich.